Agenda

ARTS DE L’ISLAM

Du 17 décembre 2021 au 27 mars 2022

ARTS DE L’ISLAM. UN PASSÉ POUR UN PRÉSENT

La Ville de Narbonne accueille pendant quatre mois, l’exposition événement « Arts de l’Islam. Un passé pour un présent ». Organisée en simultané dans 18 villes françaises en partenariat avec la Réunion des musées nationaux et le musée du Louvre, elle est le reflet de la circulation des idées, des hommes, de l’héritage de passés communs, et invite à poser un nouveau regard sur les arts et les cultures de l’Islam.

Chacune des dix-huit expositions comprend une dizaine d'œuvres historiques et contemporaines, issues du département des Arts de l’Islam du musée du Louvre et de collections nationales et régionales, qui incarnent la richesse des cultures de l’Islam et leur inscription dans l’histoire de France depuis plus de 1 300 ans.

La civilisation islamique, dont les territoires et les populations s’étendent de l’Espagne à l’Inde en passant par la Turquie, l’Iran, l’Italie ou encore le Maroc, se révèle au travers d’œuvres présentant une large variété de pratiques et sensibilités artistiques, évoquant des scènes de vie, la nature, le désir amoureux, un simple décor de palais ou de mosquée.

DES LIENS MARQUÉS ENTRE L’OCCIDENT ET LE PATRIMOINE ISLAMIQUE
À Narbonne, trois coffrets dont deux issus de collections locales trouvent leur origine en Sicile et dans l’Espagne musulmane, notamment une boîte en ivoire sculptée rendant hommage à Ismaïl, chef berbère conquérant de Tolède, Cordoue et Valence. L’occident islamique est aussi évoqué avec un vase de l’Alhambra prêté par le musée du Louvre, ou encore une stèle funéraire provenant de Montpellier.

La science arabe est évoquée par un manuscrit du XVIIe siècle, provenant de Chiraz en Iran, qui réunit treize traités dans les domaines de l’astrologie, de l’alchimie et de la magie. Cet ouvrage est conservé aujourd’hui à la faculté de médecine de Montpellier.

Les collections du Palais-Musée des Archevêques de Narbonne abritent quant à elles une belle série d’œuvres renvoyant à l’art turc ottoman, dont certaines seront visibles à la Chapelle des Pénitents bleus : des plats en faïence d’Iznik et une peinture d’Albert Aublet représentant l’intérieur de la mosquée Rüstem Pacha d’Istanbul.

L’ensemble est présenté aux côtés d’une splendide photographie de l’artiste Yto Barrada d’une Fille rouge faisant face à un mur de carreaux décorés marocains, et d’une vidéo d’animation d’Adel Abdessemed, artiste franco-algérien.

Jusqu'au dimanche 27 mars.
Tous les jours sauf le mardi, de 12h à 12h45 et de 14h à 17h, Chapelle des Pénitents-Bleus, 3 place Roger Salengro, Narbonne.
Gratuit.
Rens. Mairie, direction du patrimoine : 04 68 90 30 30.
Visites commentées gratuites les jeudis à 15h et les samedis à 14h30 et 15h30 (réservation en semaine au 04 68 90 31 34).

Carte interactive

À la une