Jeudi 11 mai 2017

10h à 12h30 : « Les indés se livrent »

Hôtel d’Agglomération du Grand Narbonne, salle Aude

Rencontre professionnelle avec les éditeurs de la Voie des Indés en Occitanie.

18h30 : inauguration de l’exposition "Suivre Charlie, dessin, citoyenneté et liberté d’expression" accompagnée d’une visite guidée, réalisée par le Collectif Laïque Audois.

Médiathèque du Grand Narbonne. Entrée libre.

L’attentat du 7 janvier 2015 contre Charlie Hebdo a plongé la France dans la stupeur. Pour la première fois, une rédaction se voyait attaquée, des dessinateurs perdaient la vie parce que certaines de leurs caricatures avaient déplu. Tous les dessinateurs de presse du monde ont, depuis cet événement, été amenés à réfléchir sur l’exercice de leur profession. Mais c’est, plus largement, toute la société qui a dû se reposer la question du vivre ensemble, de ce que recouvrent exactement la laïcité, la liberté d’expression, le droit à l’humour et à la caricature dans le monde d’aujourd’hui.

En partenariat avec le réseau Canopé (réseau de création et d’accompagnement pédagogiques dépendant de l’éducation nationale), la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image revient aujourd’hui sur ces questions à travers une exposition de vingt panneaux didactiques richement illustrés. L’histoire d’Hara-Kiri et de Charlie Hebdo y est rappelée, mais la question de la liberté d’expression y est abordée de manière plus complète, à travers des éclairages sur la notion même de la caricature, sur l’histoire de la censure, sur les bandes dessinées de propagande, sur le mouvement underground, sur le rapport du dessin à la religion. L’exposition montre que les thèmes religieux ont toujours été très présents dans le dessin de presse et d’humour. Elle revient également sur les notions de blasphème et de laïcité, et rappelle les dispositions propres à la loi française.

Exposition visible du 11 mai au 3 juin.