Antoine DE BAECQUE

est au Salon du Livre du Grand Narbonne

DÉDICACES
Samedi 25, l'après-midi et dimanche 26 mai 2019, le matin
Stand Librairie Libellis

« La traversée des Alpes : essai d'histoire marchée »

Grand Narbonne - Salon du livre

Brève présentation par l'éditeur

Le 6 septembre 2009, Antoine de Baecque se lance sur le GR5, un sac de dix-sept kilos sur le dos, pour un mois de randonnée solitaire à travers les Alpes, depuis le lac Léman jusqu’à la Méditerranée : six cent cinquante kilomètres, trente mille mètres de dénivelée, sept à neuf heures de marche quotidienne. De cette aventure, il a tiré un exercice d’histoire expérimentale mêlant études savantes sur les Alpes et l’aménagement de la montagne et recherche personnelle, «par les pieds», attentive au corps.  L’auteur raconte la genèse du GR5, tantôt chemin de pèlerinage, tantôt sentier commercial ou de contrebande, draille de la transhumance ou voie militaire. Il montre comment il s’est constitué en emblème, remontant à ses pionniers randonneurs, suivant ses «aménageurs», proposant une typologie de ses usages et une sociologie de ses usagers. De plus, il fait le récit au jour le jour de cette « grande traversée des Alpes » qu’il a désiré éprouver lui-même.  Il résulte de cette expérience une forme originale d’écriture de l’histoire, un essai d’histoire marchée. Née de l’avancée du randonneur, celle-ci rend compte de la progression le long d’un sentier et, dans la foulée, plonge dans l’histoire même de ce sentier, les strates multiséculaires laissées par les circulations alpines passées. Ainsi permet-elle au lecteur lui-même de suivre, au rythme de la marche, le chemin qui va dans la montagne.

Biographie

Historien et critique de cinéma, notamment aux "Cahiers du cinéma", dont il a été rédacteur en chef (1997-1999), puis à "Libération", dont il a dirigé les pages culturelles (2001-2006), Antoine de Baecque s'intéresse plus particulièrement à la Nouvelle Vague.
Après une Histoire des Cahiers du cinéma en deux volumes, il publie, avec Serge Toubiana, une biographie de François Truffaut aux éditions en 1996, puis, en 1998, un essai d'histoire culturelle, La Nouvelle Vague, portrait d'une jeunesse aux éditions Flammarion. Suivent, en 2003, une étude historique : La Cinéphilie. Naissance d'un regard, histoire d'une culture aux éditions Fayard ; en 2008 une synthèse : L'Histoire-caméra aux éditions Gallimard ; en 2010 une autre biographie : Godard aux éditions Grasset.
Le long-métrage documentaire qu'il a écrit et réalisé par Emmanuel Laurent, Deux de la vague, sur l'amitié entre Truffaut et Godard, est sorti en salle en janvier 2011.
Il a également consacré des études et essais à Tim Burton, Manoel de Oliveira, Andreï Tarkovski, Maurice Pialat ou Jean Eustache, et dirigé en 2012 le Dictionnaire de la pensée du cinéma aux Presses universitaires de France.
Depuis un an, il a lancé et anime un ciné-club des jeunes, le So Ni Ka Bo, à Vidéosphère, tous les mardis en fin de journée.
Antoine de Baecque est professeur d'histoire du cinéma à l'université de Paris Ouest Nanterre.

Carte interactive