LALUMIÈRE Jean-Claude

est au Salon du Livre du Grand Narbonne

DEDICACES
Samedi 13 et dimanche 14 mai 2017
Stand Camus

Jean-Claude Lalumière - Ce Mexicain qui venait du Japon et me parlait de l'Auvergne

Brève présentation par l'éditeur

« Je débute dans la carrière de voyageur. Quand je parle de destination inconnue, je ne pense pas à la Nouvelle-Zélande, ni à la Mandchourie, encore moins à la Terre de Feu. J’ai bien conscience de mes limites. Je sais que pour durer, il faut démarrer en douceur. Le Luxembourg contenterait mon désir d’exotisme. » Benjamin Lechevalier rêve d’ailleurs. Lorsque se présente l’occasion de quitter sa mère et son île natale d’Oléron, il n’hésite pas une seconde. Il « monte » à Paris, promu au poste de « chargé de l’accroissement du rayonnement extérieur de la Cité de l’Air du temps ». Une chance unique de parcourir le monde et ses contrées lointaines. Hélas entre séminaires d’entreprises et congrès internationaux, Lechevalier enchaîne déconvenues et bévues à un rythme effréné. Ballotté de trains en bus et de chambres d’hôtels minables en salles de réunion sans âme, il ne découvre des voyages que le charme très discret des sous-préfectures et pour seuls frissons ceux de la climatisation déréglée des halls d’aéroports. Doux champion de la gaffe, Lechevalier traîne ses ambitions déçues et ses amours bancales en se cognant, non sans humour, à l’exotisme ensorceleur de voyages très inattendus !

Biographie

Jean-Claude Lalumière a passé sa jeunesse dans la banlieue bordelaise, à Eysines, capitale de la pomme de terre. Il revendique le titre de premier romancier à avoir cité cette ville dans un roman (Le Front russe, Le Dilettante 2010). Ce titre n’a pas été remis en question à ce jour. Toujours aux éditions Le Dilettante, il a publié La Campagne de France en 2013 puis Comme un karatéka belge qui fait du cinéma en 2014. Il a aussi collaboré avec les éditions Antidata, les ateliers de création de Radio France (23 fictions radiophoniques diffusées de 2005 à 2008), les éditions Jean-Paul Gisserot (Blanche de Bordeaux, récit policier, 2007), la revue Schnock... Après avoir écrit ce court texte autobiographique, Jean-Claude Lalumière se demande si le fait de parler de soi à la troisième personne est inquiétant ou pas. Il se promet d'en parler à son médecin à la première occasion.

Carte interactive