Agenda

Catégorie : Théâtre+Cinéma scène nationale
  • Du 26 septembre 2017 au 01 octobre 2017

    Rencontres d'archéologie de la Narbonnaise

    Les Rencontres d'archéologie de la Narbonnaise s'affirment de plus en plus comme un rendez-vous incontournable de la rentrée, à Narbonne. Cette année, l'ouverture au grand public s'accentue. Pour que le passé, qui éclaire notre présent, soit à la portée de tous.

    Du mardi 26 septembre au dimanche 1er octobre, Médiathèque du Grand Narbonne, Théâtre+Cinéma scène nationale Grand Narbonne et Ciné Club MJC de Narbonne.

  • Le Metropolitan Opera de New York au Cinéma : « Norma »

    Vivez un opéra, en simultané depuis la célèbre salle du Lincoln Center de New-York ! Projetée au même moment sur plus de 2 000 écrans à travers 70 pays du monde, chaque soirée est un évènement.
    Opéra en italien, sous-titré en français.  Compositeur : Vincenzo Bellini. Mise en scène : Sir David McVicar. Direction musicale : Carlo Rizzi. Distribution : Sondra Radvanovsky (Norma), Joyce DiDonato (Adalgisa), Joseph Calleja (Pollione), Matthew Rose (Oroveso).
    La grande prêtresse gauloise Norma entretien une relation secrète avec Pollione, proconsul romain en Gaule, avec qui elle a deux fils. Lorsqu’elle apprend qu’il n’a désormais d’yeux que pour la jeune Adalgisa, Norma est prise de folie : afin de se venger de Pollione, elle envisage sa propre mort et celle de leurs enfants.
    Durée : 3h30
    Samedi 7 octobre, à 19h, Théâtre+Cinéma Scène nationale Grand Narbonne.

  • Le Metropolitan Opera de New York au Cinéma : « La Flûte Enchantée »

    Vivez un opéra, en simultané depuis la célèbre salle du Lincoln Center de New-York ! Projetée au même moment sur plus de 2 000 écrans à travers 70 pays du monde, chaque soirée est un évènement.
    Opéra en allemand sous-titré en français. Compositeur : Wolfgang Amadeus Mozart. Mise en scène : Julie Taymor. Direction musicale : James Levine.
    Pamina, la fille de la Reine de la Nuit, est faite captive par le mage Sarastro. La Reine charge Tamino, aidé de Papageno, d’aller à son secours et lui offre pour cela une flûte magique… De nombreuses surprises attendent les deux compères qui ne se doutent pas du double jeu de la maléfique Reine…
    Durée : 3h30
    Samedi 14 octobre, à 19h, Théâtre+Cinéma Scène nationale Grand Narbonne.

  • Soirée cinéma : « L'esprit rugby ! »

    Projection du film Poussins (2015) de Paul Lacoste (52’). Projection du court-métrage Comme un seul homme (2001) de Jean-Louis Gonnet (15’).
    En partenariat avec Languedoc-Roussillon Cinéma.
    Régalons-nous : poursuivons la soirée avec une discussion et une dégustation de délices du territoire.
    Durée : 1h50
    Vendredi 20 octobre, à 19h, Théâtre+Cinéma Scène nationale Grand Narbonne.

  • La Comédie Française au Cinéma : « Les fourberies de Scapin »

    Découvrez une pièce du répertoire, interprétée par les comédiens de la troupe de la Comédie-Française et les comédiens de l’Académie de la Comédie-Française, en simultané depuis la prestigieuse Salle Richelieu à Paris.
    Molière. Mise en scène : Denis Podalydès.
    Octave et Léandre voient leurs amours contrariées face à deux pères autoritaires qui rentrent de voyage avec la ferme intention de les marier à des inconnues. Ils remettent leur destin entre les mains du rusé Scapin pour les aider…
    Durée : 2h.
    Jeudi 26 octobre, à 20h15, Théâtre+Cinéma Scène nationale Grand Narbonne.

  • Les « Brésils » du Conservatoire

    Airs d'opéra ou de Bahia, mélodies orientales ou françaises, « Brésils » entend mêler musique instrumentale, cordes vocales, danse contemporaine et création vidéo. Plus de 30 interprètes célébreront les passions musicales de l'immense compositeur, guitariste, interprète, arrangeur et pédagogue Roland Dyens, disparu il y a tout juste un an. Musiciens du Conservatoire du Grand Narbonne et invités lui rendront hommage de la plus naturelle des façons pour les artistes : en jouant.
    Œuvres de Dyens, Mozart, Tom Jobim, Steve Reich, Villa Lobos et Sor.

    Dimanche 29 octobre, à 20h30, Théâtre+Cinéma scène nationale Grand Narbonne, salle cinéma.
    Entrée libre dans la limite des places disponibles. Rens. 04 68 58 10 80.

  • Soirée cinéma : « Jean Eustache »

    Rencontre avec Luc Béraud autour de son livre Au travail avec Eustache (Actes Sud). Projection du film Le Père Noël a les yeux bleus (1967) de Jean Eustache (47’).
    En partenariat avec Languedoc-Roussillon Cinéma.
    Régalons-nous : poursuivons la soirée avec une discussion et une dégustation de délices du territoire.
    Durée : 1h30
    Vendredi 10 novembre, à 19h, Théâtre+Cinéma Scène nationale Grand Narbonne.

  • Le Metropolitan Opera de New York au Cinéma : « L’ange exterminateur »

    Vivez un opéra, en simultané depuis la célèbre salle du Lincoln Center de New-York ! Projetée au même moment sur plus de 2 000 écrans à travers 70 pays du monde, chaque soirée est un évènement.
    Opéra en anglais sous-titré en français. Compositeur : Thomas Adès. Mise en scène : Tom Cairns. Direction musicale : Thomas Adès.
    Après une soirée à l’opéra, des invités se retrouvent pour dîner chez l’aristocrate Edmundo Nóbile. Une fois le repas terminé, les convives se rendent compte qu’ils ne peuvent quitter la demeure. La porte est ouverte, mais une force invisible empêche qui que ce soit d’entrer ou de sortir…
    L’Anglais Thomas Adès, figure incontournable de l’opéra contemporain, adapte ici le film mythique de Luis Buñuel et dirige lui-même l’orchestre du Met à l’occasion. Dans cette nouvelle production, il scrute la société à la loupe et peigne finement un huis clos où les émotions et les personnalités cachées de chacun sont dévoilées au grand jour.
    Durée : 3h30
    Samedi 18 novembre, à 19h, Théâtre+Cinéma Scène nationale Grand Narbonne.

  • Théâtre chez nos voisins : « Nos serments »

    À l’origine de cette pièce, il y a des improvisations à partir du film La Maman et la Putain, réalisé par Jean Eustache en 1973. Une époque pleine d’utopies, privées et publiques. Julie Duclos écrit les amours désaccordées de jeunes gens d’aujourd’hui qui tentent, eux aussi, de vivre en dehors des carcans. Par la compagnie L’In-quarto.
    Durée : 2h40 avec entracte
    Mardi 21 novembre, à 20h30, Théâtre Sorano, Toulouse.

  • Théâtre chez nos voisins : « Hôtel Feydeau »

    Le temps d’une soirée dans un hôtel, se croisent les couples déchirés des farces conjugales de Georges Feydeau. Du mariage au divorce, ils affrontent des problèmes absurdes et se bagarrent dans des duels sans merci, ponctués de passages musicaux dansés.
    Durée : 1h25
    Mardi 28 novembre, à 20h30, Théâtre Molière, Scène nationale de Sète et du Bassin de Thau.

Carte interactive

À la une